TELEPILOTE DE DRONE

Etre apte au télépilotage de drone

Télépiloter un drone ne s’improvise pas. La DGAC exige certaines aptitudes pour prendre les commandes de ces engins volants. Quelles sont exactement les compétences requises ?

Pas question de mettre le maniement de drones civils dans n’importe quelles mains. Des compétences techniques sont indispensables pour faire voler ces aéronefs, mais aussi pour éviter tout risque de chute ou de collision.

L’Arrêté du 17 décembre 2015, qui encadre l’utilisation des drones civils, définit quatre scénarios de vol : S-1, S-2, S-3, S-4

Ce cadre réglementaire pourrait évoluer dans l’avenir – notamment pour les trois premiers scénarii. La croissance exponentielle du marché des drones va effectivement demander des télépilotes de mieux en mieux formés. La DGAC souhaite accompagner le développement de cette activité, avec toujours une forte exigence, celle de la sécurité.

Source : DGAC